vendredi 25 mai 2012

5 Arachnides dont il faudrait vraiment se méfier !

L'arachnophobie, ou peur des araignées est  très répandue notamment en occident. Et pourtant les araignées véritablement dangereuses pour l'Homme ne vivent pas dans nos régions.  Cette peur a priori d'origine culturelle semble donc injustifiée...  Mais saviez que le groupe des acariens fait partie intégrante des arachnides ? Doit-on alors les inclure dans l’arachnophobie ? Hé bien si l’on en juge par les multiples désagréments qu’ils peuvent causer, peut-être devrait-on élargir l’arachnophobie à la peur des arachnides en général !





Tout d’abord pour éviter toutes les confusions il convient de préciser pourquoi les acariens sont des arachnides et non des insectes comme certains d’entre vous le pensaient peut-être jusqu’à présent. Voici donc une petite fiche récapitulative concernant les arachnides. 

Place dans la classification:
  • Protostomiens (parce que la bouche se forme en 1er  dans l'embryon)
    • Ecdysozoaires (à cause de la croissance par mues successives)
      • Arthropodes (à causes des pattes articulées et de l'exosquelette)
        • Chélicérates (à cause de pièces buccales particulières : les chélicères) 
Portrait robot:
  • Chélicères (ne pas confondre avec des mandibules)
  • 1 paire de pédipalpes tactiles
  • 4 paires de pattes locomotrices
  • Corps divisé en Prosome et Opisthome
  • Ni antennes, ni ailes
  • Quasiment tous terrestres
Exemples : (50 000 espèces):
Araignées et Mygales, Oplions (ou faucheux), Scorpions, Acariens (voir la suite...)
Comme vous aller pouvoir le constater les acariens dont nous allons parler présentent bien les caractéristiques des arachnides, la plus évidente étant la présence de 4 paires de pattes…




N°1 - Les acariens domestiques : Atchoum !
C’est sans doute les premiers acariens auxquels vous avez pensé. Il faut dire que l’allergie aux acariens est très fréquente et pourrait toucher à des degrés divers un tiers de la population. Au total ce sont plus de 2 millions d’espèces qui sont « allergènes » appartenant principalement à deux genres : Dermatophagoides et Euroglyphus. Mais en réalité nous ne sommes pas allergiques à la bestiole elle-même mais à des substances qu’elle émet dans ses déjections, ses sécrétions ou encore qui sont présentes dans son cadavre… 
[ Dermatophagoides farinae, un classique de nos oreillers ]




N°2 - La tique : de 60kg à 37T en 5jours
Encore un acarien et donc un arachnide, mais de plus grande taille cette fois. Ce sont des ectoparasites hématophages, les femelles notamment doivent se nourrir abondamment afin d’élaborer les œufs. A titre de comparaison si une femme prenait proportionnellement autant de poids elle passerait de 60kg à … 37 tonnes en 5 jours ! La tique se fixe en creusant la peau avec ses chélicères, elle injecte sa salive ainsi que des substances anesthésiantes jusqu’à atteindre un capillaire sanguin. La tête est particulièrement bien fixée grâce à un rostre dentée mais aussi et c’est moins connu grâce à une substance collante le cément. Si la tête reste fixée après un arrachage un peu brutal, elle peut causer un abcès ou une légère infection.
[ Pièces buccales de tique en microscopie électronique à balayage (2 pedipalpes sensoriels , 2 chélicères ouvertes au centre, 1rostre ou l'hypostome avec de nombreuses denticules) ]


De façon plus grave la tique est également vectrice de bactéries responsables de la maladie de Lyme.


[ Un des symptômes de la maladie de Lyme à surveiller après le retrait d’une tique : la formation d’un anneau rouge autour de la zone de piqure (Érythème migrant) ].








N°3 - Le sarcopte de la gale : le mineur de l'épiderme
Le sarcopte de la gale est également un acarien, mais microscopique cette fois. La charmante femelle sarcopte creuse des galeries dans la peau de son hôte et y pond ses œufs. Les réactions immunitaires causent alors de terribles démangeaisons en particulier la nuit ! Les œufs éclosent et les larves se développent et se reproduisent dans logettes cutanées creusées (un endroit charmant pour une nuit de noces quand on est un sarcopte).
Les femelles fécondés peuvent survire dans la literie ou les vêtements pendant 2 jours environs et comme la maladie est asymptomatique pendant 2 à 3 semaines, la contagion est très facile ! D’où l’expression « ça va… j’ai pas la gale ! » Plutôt coriace pour tenter de l’éradiquer il faut, appliquer une crème sur la peau, et beaucoup de lessives à plus de 55°C !


[ Sarcoptes scabiei (sarcopte de la gale) et les galeries creusées dans la peau (colorée à l’encre de chine - photo en bas à gauche)]



N°4 - Les aoutats : Gratt Gratt
On les appelle aoutats car ils se manifestent souvent au mois d’Août (dans les récoltes de haricots par exemple), d’où leurs autres noms: vendangons ou en anglais "Harvest mites" : acariens de la récolte. De couleur rouge et de taille quasi microscopique (0,3mm) il ne faut pas confondre ces acariens avec d’autres inoffensifs, également de couleur rouge que l’on voit souvent « courir » sur les murets : les Trombidions soyeux (d’une taille beaucoup plus grande: 4 à 5mm et bien visibles à l’œil nu) - [ Photo ci-contre ].

C’est la larve, possédant seulement 6 pattes, qui "pique" ou plutôt mord. Elle creuse la peau avec ses chélicères et injecte une salive bourrée d’enzymes chargée de digérer les cellules de la peau. Puis comme avec une paille l’aoutat aspire les tissus prédigérés. Du fait qu’ils ne sont pas visibles et que leur piqures est indolore les aoutats sont en quelques sorte un mythe qui ne révèle son existence qu’au moment des démangeaisons qu’ils provoquent. Ils se repartissent généralement dans les plis de la peau où dans les zones où les vêtements sont serrés (bref toujours des endroits pratiques !) et provoquent des démangeaisons pendant plusieurs jours.
 [Cycle de vie de l'aoutat Trombicula autumnalis 1.œufs, 2. (et photo de droite) larve à 6 pattes (contrairement à l'adulte), 3.nymphe, 4.adulte]



N°5 - Demodex folliculorum: l'acarien des points-noirs
Notre dernier acarien du jour, du genre Demodex,  va sans doute vous dégouter un peu car il occupe les follicules sébacés et pileux (les pores) de notre peau à tous. On peut l’observer simplement en perçant un « point noir » et en déposant la goutte de sébum sur une lame microscopique (+ eau + un peu de détergent pour dégraisser tout ça).
A priori difficile de caractériser ce petit voyageur de parasite puisqu’il ne présente pas d’effet néfaste sur la santé, certains vont jusqu’à penser que c’est un symbiote mutualiste nettoyant la peau du sebum dont il se nourrit. Si cela peut vous rassurer sachez que ce commensal donc, ne fait pas « caca » sur votre peau, puisqu’il ne possède pas d’anus (c’est déjà ça).

[ Un des plus petit arthropode : Demodex folliculorum à l'origine des point-noir (taille moyenne 0,15 à 0,48mm) vue en microscopie électronique à balayage et coloré en bleu sur les photo du haut (couleur artificielle). Remarquer les 4 paires de pattes.]


Voilà l'arachnophobie a désormais une raison d'être dans nos contrées, à condition de considérer l'ensemble du groupe des arachnides. Pour ma part je suis forcé de confesser mon ophidiophobie bien que le danger lié aux serpents soit lui aussi très faible dans nos régions... C'est une peur irraisonnée que j'attribue plutôt aux régressions évolutives !!


PS: votez pour votre acarien préféré dans les commentaires
PPS: les concepteurs d'un certain jeux vidéo du moment devraient lire le début de ce billet...


10 commentaires:

Anonyme a dit…

Depuis que je vis en Australie, je suis très très allérgique aux acariens. Mais celles que je redoute le plus sont, les redbacks, que l'on trouve partout, et les funnelweb que l'on a dans le jardin... Pas dans nos régions tu dis, certes, pas dans les vôtres :D

Clovis a dit…

Très intéressant. Comme toujours, on apprend des tas de choses, avec humour !

olivierder a dit…

Un article... de saison. Mais alors, quels sont les arachnides aquatiques?

AMBRELAURE a dit…

Le sourire fascinant de la femelle tique me fait voter pour elle.

Nicobola a dit…

M'enfin mais ça va pas de pousser à l'arachnophobie ? Moi je vais faire l'inverse, et parler des acariens les plus mignons tiens ! Pour moi c'est clairement le groupe d'arthropodes le plus adorable !
-Les hydrocarina parcequ'ils ont l'air tout excités à nager comme des fous !
-Trombidion soyeux qui aurait dû s'appeler le tromignon justement ! Ils ressemblent à de mini peluches maladroites.
Mais même le Demodex avec ses moignons est chou ! D'ailleurs merci pour ton astuce du détergent, j'avais toujours échoué à voir des Demodex jusqu'alors à mon grand désarroi. Je vais essayer ton truc ;)
Malheureusement tout le monde pense aux acariens comme allergènes et indice de saleté. Et quand on dit aux gens que la tique est un acarien on a à faire à cette réaction "Mais n'importe quoi c'est pas microscopique ! Puis d'abord c'est pas mignon" (la deuxième partie est spécifique aux gens qui me répondent...). Mais la plupart des gens ne savent pas qu'il existe un grand nombre d'acariens libres et très utiles dans la régulation de la microfaune du sol et donc de la dégradation des sols. Il n'y a qu'à retourner un peu d'humus humide en foret pour s'en rendre compte.

En tout cas c'est un article intéressant encore même si j'aurais pour ma part plutôt fait un top 5 des plus mignons !

madame de Keravel a dit…

ah ben je vous dis pas merci ! ! !
;-)
je me suis fait piquer par des aoûtats et je cherchais des renseignements, ben maintenant grâce à vous je vais faire des cauchemars...

madame de Keravel a dit…

du coup je vous ai cité dans ma page de blog d'aujourd'hui : http://depluspres.blogspot.fr/2012/09/beurk.html

Berthoise a dit…

Ben voilà, j'arrive via Mme de K. et je pleure, car chopant les tiques régulièrement, ayant attrapé la gale une fois, et des poux aussi, soyons honnête, dévorée par les aoûtats et les moustiques, je me dis que je n'ai certainement pas échappé au Demodex folliculorum. C'est terrible de servir de repas à ce point.
La tique est très impressionnante.

Sister of Night a dit…

Fascinant cet étrange bestiau dans les points noirs, j'avoue que j'ignorais totalement son existence. D'ailleurs, j'aimerai bien savoir ce que les créationnistes en pensent. ;)
Un article très bien fait qui explique parfaitement la vaste famille des arachnides.

Anonyme a dit…

Je vote pour le demodex folliculorum

Enregistrer un commentaire